Cécile Rosenfelder

Ingénieure de recherche à l’École des hautes études en santé publique (EHESP)

Cécile Rosenfelder est ingénieure de recherche à l’École des hautes études en santé publique et membre du laboratoire MOS (EA 7348). Après avoir soutenu une thèse de sociologie sur les habitats alternatifs pour personnes âgées, elle travaille aujourd’hui sur des dispositifs d’habitat alternatif qui s’adressent à des personnes âgées en perte d’autonomie et à des personnes handicapées. Elle cherche à comprendre comment les principes de liberté et de sécurité y sont pensés et comment ils se concrétisent.

Cliquez ici pour écouter le texte sélectionné